", "Nous ne pouvons pas nous attendre à ce qu'un cheval apprenne notre langage, bien que j'ai souvent l'impression que beaucoup de cavaliers n'attendent que cela. ", "Le rassembler dans la légèreté consiste à faire de son cheval un seigneur. Il faut toujours caler notre énergie sur l'énergie du cheval.". ", "Les chevaux sont souvent brusques et brutaux entre eux mais, ils n'expriment jamais ni colère ni rancœur ; ce sont des qualités typiquement humaines qui n'ont pas de place dans l'interaction avec un cheval. ", "Un miroir incassable dans le box de votre cheval peut aussi alléger son stress et son ennui. […] A une quinzaine de mètres de l'obstacle, le cavalier doit s’asseoir en arrière de la selle pour alléger l'avant-main ; mettre le cheval franchement dans le vide, rênes flottantes. En même temps, ses effets doivent être dirigés de manière à replacer systématiquement les épaules devant les hanches, car la demande de ralentissement provoque toujours une augmentation marquée de la tendance du cheval à se traverser et à s'infléchir. ", "Curieusement, le début du travail monté doit être considéré comme sans doute le plus important du dressage. Il ne peut que provoquer anxiété et défenses. Puis, vous vous approcherez de lui avec un attirail qui va entrer dans sa bouche, emprisonner sa tête, enserrer son poitrail. Cela nécessite une période de repos - une pause créative. Cette attitude peut répondre à des injonctions parentales, récentes ou anciennes, mais aussi à la volonté ou à l'orgueil du cavalier. Et il y a trop de calcul et pas assez d'innocence chez l'homme pour que l'animal, quel qu'il soit, ne conserve pas une certaine méfiance à son égard. "La logique d'un débourrage répond à deux grandes questions : qu'est-ce qui va effrayer votre jeune cheval dans son nouvel environnement ? 56 talking about this. La douleur prend la place de l'apprentissage, et doit absolument être évitée. Si nous sommes avec un cheval c'est essentiel pour son bien-être psychique que nous soyons son dominant ! "Le cavalier peut encore déplacer très sensiblement le point d'application de son poids sur le dos du cheval sans modifier la position de son buste. Ne laissez personne d'autre décider de ce que vous pouvez ou ne pouvez pas faire, ou bien encore du plaisir que vous aurez ou non avec votre cheval. Il peut même éprouver une grande souffrance […]. inversion du pli et des aides et départ au galop à juste, en prenant garde de ne jamais passer ce coin au contre-galop. Et soudain, il nous prend l'envie de danser. Quand à la rêne directe, c'est un peu comme si vous vouliez poignarder un géant ! L'idéal est d'arriver à créer un climat de confiance. Il faut recommencer avec chaque cheval comme si c'était une feuille blanche. […], Aussi nous incorporons parmi les fondamentaux techniques l'impératif d'exiger que tout départ dans une allure s'effectue par une engagement et une poussée de l'arrière-main, donc en prise d'équilibre.". ", "Les chevaux ressentent notre peur. "Le galop à droite est caractérisé par l'avancée que prend le bipède latéral droit sur le gauche. Les rênes seules même, quand il lui est demandé du trot sans étriers. Après les bébés nageurs apparaissent maintenant les bébés cavaliers, entre dix-huit et trente-six mois ! […] Couvé à la maison par sa mère, l'enfant apprend à prendre soin de quelqu'un d'autre. Faute d'impulsion naturelle, le cavalier est dans la nécessité permanente d'entretenir, sinon de surexciter l'action. En programment votre esprit, vous sentirez avec le temps des résultats positifs et tangibles lorsque vous monterez. Il est donc à proscrire, sauf pour les bourreaux et les tortionnaires ! Croyez en une possibilité de changement pour le mieux, de la part du cheval et de la vôtre, et vous risquez d'être agréablement surpris par la relation qui vous attend.". La pratique équestre, parce qu'elle donne à voir, confronte presque toujours le cavalier au regard des autres : famille, amis, enseignants, jurys, concurrents, public... Ces regards réveillent toutes les peurs d'être vu, d'être jugé, et réactive les croyances limitantes sur nous-mêmes. ", "Si vous voulez débarrasser plus activement votre esprit de tous les parasites qui s'y déversent, essayez d'écrire noir sur blanc toutes vos pensées négatives, vos doutes et vos angoisses sur un morceau de papier que vous jetterez à la poubelle. Ce mouvement de recul lui fera utiliser l'hémisphère gauche de son cerveau. Ne te rends-tu pas compte que toi, un amateur, tu affrontes des professionnels ? ", par serrement des doigts et lente élévation des deux mains, pour la cession de mâchoire, par élévation lente d'une seule maine pour la flexion latérale d'encolure. A partir du moment où la victoire a plus d'importance que l'apprentissage, le vrai but se trouve perdu de vue. Les étudiants moyens ne firent dans l'ensemble rien de remarquable. Le développement de leurs effets est relativement lent, le cavalier à tout son temps pour les observer, et peut modifier ses actions en conséquence s'il y a lieu. Je l'observe tous les jours, certains sont d'emblée en confiance avec l'homme et très ouverts à la communication. Pour transformer un bloc durci de pâte à modeler (cheval brut) en masse aisément mobilisable en tous sens (cheval bien mis), vous devrez en tirer une masse en équilibre instable (rassembler). C'est, je pense, la clé de tout travail avec les chevaux. Pour éviter le désordre engendré par des jambes non fixées, il fallait pour cela bloquer la cheville et la chose ne pouvait s'obtenir que par un poids l'empêchant de bouger. En revanche, en CCE et CSO, disciplines plus objectives car dépendant surtout de l'obstacle et du chronomètre... il n'y a pas de domination écrasante et les résultats sont riches de diversité.". ", "Que pour leur malheur, le créateur n'ait pas donné aux chevaux la possibilité de s'exprimer ainsi ne doit en aucune façon excuser les cavaliers d'ignorer ou de prétendre ignorer ce qu'ils leur font ressentir lorsque, faute d'un dressage insuffisant, ils ont recours aux actions de force pour se faire obéir. L'enseignant l'incite à se centrer sur les moyens sans penser au résultat.". ", "On oublie trop vite combien les chevaux sont des créatures extraordinaires. ", "Nous n'avons pas besoin d'apprendre la communication intuitive avec les animaux. Equilibre et contact se trouvent ainsi découplés, et coupés de la réalité. Le cheval n'est pas contrariant de nature, il le devient par la maladresse, l'ignorance, l'absence de psychologie ou de pédagogie de l'utilisateur. Donc, si vous êtes en colère ou de mauvaise humeur envers tout et n'importe quoi, alors chaque aide même bien intentionnée ou même positive devient une punition. ", "Pour préserver votre état d'esprit, il faut bannir l'angoisse de votre vie. Un cheval, c'est une balance. […] Sur un cheval résistant, ou s'appuyant à quelque degré que ce soit sur la main, la soudaine mise dans le vide engendre instantanément un report de poids sur les épaules. "Les gens "deviennent" comme nous croyons les voir. Le cavalier que nous formons n'est ni maître ni esclave, ce n'est pas "Notre cavalier".". Au lieu de lui tirer dessus pour l'arrêter, indiquez-lui donc simplement que vous voulez vous arrêter, relâchez la pression et il s'arrêtera. Une fois la réponse obtenue, elle redescend aussitôt, c'est à dire qu'elle redevient accompagnante, rênes fluides. Elle sert essentiellement à "amorcer" la trajectoire, mais c’est la très violente détente des postérieurs qui propulse le cheval. Ces manifestations peuvent être très diverses : il peut mordre, donner des coups de pieds, se cabrer, partir brusquement, ruer, fouailler de la queue, grincer des dents, coucher les oreilles, refuser de bouger, tirer à gauche quand on attend de lui qu'il aille à droite... On a toujours tendance à prendre ces manifestations pour des attitudes vicieuses ou des désobéissances. Vous devez être maître de la lenteur dans l'accentuation du feel, pour laisser au cheval un laps de temps lui permettant de réfléchir à ce que vous souhaitez. Par la création de ces gestes réflexes le cavalier commande directement aux nerfs moteurs du cheval. Il faut que l'entretien et le développement, s'il y a lieu, de cette 'passion' prenne le caractère de hantise d'une idée fixe chez le cavalier, qui doit avoir toujours présente à l'esprit l'impuissance où il est réduit aussitôt que l'impulsion disparaît. Amusez-vous avec votre film. "Il n'y a aucun moyen d'améliorer ce cheval." "L'homme de cheval, qui tient à la fois de l'aristocrate désargenté et du paysan averti, ne parle guère, ne se livre pas, ne fait jamais de gestes brusques et il a des prudences d'exilé. J'ai côtoyé un certain nombre d'animaux agressifs ; et s'ils m'ont épargnée, c'est parce que j'ai la chance de réagir spontanément à l'agression par un brusque et total relâchement, un abandon qui déroute l'agresseur. Il ne s'agit plus de contrôler la masse musculaire par des actions engendrant des réactions physiques du cheval mais de lui apprendre les lois régissant l'équitation. Il me dit qu'il vous a déjà mordu un doigt, est-ce vrai ?" On en est réduit aux sources privées. Je crois qu'aujourd'hui nous n'en sommes qu'aux balbutiements de la communication avec les chevaux. La première fois que j'ai vu une selle prête à être posée sur un dos crotté de boue, j'ai demandé : "Vous ne brossez pas le dos ?" Et nous sommes de plus en plus nombreux, parmi les cavaliers, les enseignants et les entraîneurs à nous en rendre compte. ", "Beaucoup de gens ne réalisent pas avec quelle facilité il est possible de détruire les liens que le cheval a développés envers l'être humain. Plutôt que de subir la défaite, développez une attitude qui laissera place à d'autres occasions meilleures ou comparables, face aux déceptions. ", "Dès la naissance, en raison de la position fœtale dans laquelle il s'est développé, le poulain se trouve dissymétrique... plus court d'un côté que de l'autre. Il faut alors changer sa façon de voir les choses en adoptant une attitude plus amicale et astucieuse, tout en restant le meneur de jeu. Cette maxime, je me la répète chaque fois avant de monter.". Les effets du mors se bornent alors à ceux d'un filet sans brisure, et très mal ajusté. Il procède ainsi alternativement de chaque côté, et exerce le cheval à ce raccourcissement des enjambées poursuivi jusqu'au moment où la progression est réduite à quelques centimètres, le cheval continuant à faire mouvoir ses membres mais n'avançant plus qu'insensiblement. Il s'agit donc d'un conditionnement opérant à punition positive. "Le travail de l'appuyer doit être fréquemment entremêlé de reprises d'épaules en dedans, qui n'est pas seulement un exercice préparatoire à l'appuyer, mais procure aussi des moyens d'assouplissement et de développement musculaire qui lui sont propres. […] Prendre conscience de la réalité des risques, les évaluer, apprendre à les maîtriser... voilà quelques pistes de travail en ce domaine. Même si la domination du cavalier est complète, la nécessité éventuelle de recourir à la contrainte risque de provoquer au minimum le coucher des oreilles, ou le fouaillement de la queue, et le juge consciencieux sera dans l’obligation d'en tenir compte dans sa note de soumission. Seuls le sentiment et l'expérience apprennent au cavalier à doser cette vitesse initiale. Miroir du cavalier, le cheval révèle la personnalité profonde de chacun. "Le premier élément de la technique équestre est la capacité de se maintenir dans une position dynamique épousant toutes les modifications de l'équilibre juste du cheval. Il évolue en permanence sur deux plans de conscience, il est à la fois l'acteur, et observateur de son action. La définition officielle de ces équitations est la mise en application dans un milieu équestre des connaissances scientifiques. L'émotionnel n'est pas encore inhibé et l'enfant déborde d'affection pour cette peluche grandeur nature à laquelle il confie ses émotions, ses joies, ses chagrins, ses craintes et ses espoirs. Nous sommes à nu, notre masque s'est envolé. ", "Je ne peux croire que quiconque jugerait très sensé de faire volontairement trois pas en arrière avant d'essayer d'en faire un en avant, mais c'est à cela que revient, fondamentalement, une technique d'attache et de pansage inappropriée. Par contre si un cavalier veille à ne jamais laisser tourner son cheval sans lui avoir au préalable ployé l'encolure et reporté du poids sur l'épaule externe, ce mouvement deviendra naturel et instinctif chez l'animal. Pour les prendre le cheval va déverrouiller les mâchoires... pour les déguster et les déglutir, il va mobiliser sa langue et saliver. ", Frédy Knie JR - Les chevaux de Frédy Knie. Faites en sorte que le cheval se livre volontiers à l'exercice et non sous la contrainte. ", "lorsqu'il sera parvenu à assurer les cuisses et les genoux, que le mouvement des jambes n'influera pas sur leur position et leur adhérence aux quartiers de la selle, il aura acquis le sentiment de la tenue. - Bref, que peut-on faire, selon vous, de plus difficile ? "Avant d'aller plus loin, sachez qu'il y a une différence essentielle entre apprendre à un cheval à sauter un obstacle inquiétant ou difficile et le lui montrer ouvertement. "Les rênes dites allemandes ou coulissantes : Elles ne doivent être utilisées que par des cavaliers très adroits et dans des cas cliniques. C'est dans son exagération que la culpabilité est toxique. Il s'ensuit que le cheval sent tout ce que vous amenez avec vous, que ce soit de la joie ou de la tristesse, de l'anxiété ou de l'excitation. ", "Et c'est ainsi que pour rétablir l'équilibre, tant de cavaliers commencent par chercher l'engagement des postérieurs qui lui-même favorisera l'encolure haute. Je ne me souviens pas d'avoir vu en Islande des blessures de harnachement." Dans ce mouvement pour changer nos habitudes vont se révéler des ressources personnelles insoupçonnées. ", "Dresser un cheval, ce n'est pas lui faire acquérir des automatismes, c'est d'abord se construire avec lui un vocabulaire commun, puis une grammaire commune, puis, s'il le veut bien, finir par dire des poèmes ensemble.". Ludovic se reconnaît plus dans le Horsemanship. "Mais, me direz-vous, le cheval a tellement changé durant tout le processus de domestication, aussi bien du point de vue physique que comportemental, que le comportement du cheval sauvage n'a plus rien à voir avec celui du cheval domestique. Le glaive a bien tué des hommes, La bouche en a tué bien plus. […]. A ce titre, elle est fondamentale. Les actions directrices de la main ne doivent leur efficacité qu'à l'opposition partielle qu'elles forment à l'impulsion, et elles deviennent indistinctes quand cette opposition ne reçoit plus de poussée suffisante pour s'exercer nettement. Mais plus vous leur donnerez d'importance, plus ils se multiplieront. ", "S'il se met à tourner autour de vous, vous pouvez vous adosser à un mur pour l'empêcher de faire des cercles. Étonnamment, le cheval a immédiatement cessé ses allées et venues et s'est tenu immobile, tête basse. Hélas ! La majorité des cavaliers qui parviennent à leur fins en soumettant leur cheval n'ont aucune conscience de ce qu'ils ont fait. Eux qui vivent en permanence tous sens en éveil, capables de regarder à deux cent quatre-vingt degrés autour d'eux, de sentir les effluves du vent, d'entendre et de localiser avec une précision inouïe, de ressentir les vibrations telluriques de la Terre, chaque millimètre de peau sensible au déplacement d'air du vol d'une mouche, l'attention sans tension, à l'écoute permanente, en vigilance extrême et en confiance, le corps à l'écoute sensitive, quel cadeau de la vie pour moi d'avoir psi conscience, de rester attentif à leurs enseignements. Devenir lui, posséder et pénétrer son âme, jouer de son corps pour appartenir à l'absence, combler les manques, se soustraire à la pesanteur, semer la mort en chemin. Toutes les autres émotions que l'on ressent sont des combinaisons de ces 4 émotions de base. Par exemple, ne dites pas que vous avez du mal à contrôler votre position de jambes. Les muscles n'ont pas loisir de se décontracter et de se réoxygéner, ils se raccourcissent et se contracturent jusqu'à ce que finalement la circulation et la respiration en soient affectées. Sur un cheval mou, j'y construis une atmosphère électrique. Il semble qu'il suffise au cavalier de penser un mouvement pour que le cheval l'exécute. A global map of Incredible Edible groups, and the places where people are interacting with the movement. "Pour résumer, les impératifs concernant la position du cavalier en compétition de saut d'obstacle sont donc : une indépendance totale des aides inférieures et supérieures, laquelle permet de donner des ordres nets, clairs et extrêmement dosés. […], Reconnaître sa peur pour ce qu'elle est, c'est-à-dire une énergie en mouvement qui évolue à l'intérieur de soi, une information, le signal d'un risque possible, en évaluer les avantages et les inconvénients, permet de reprendre contact avec soi-même. Pour leur bien-être, on devrait penser l'alimentation comme une somme de besoins nutritionnels et comportementaux. Devenue chose inerte, privée de sensations et de tout sentiment sauf l'amitié, je ne me sens pas concernée. ", "L'équitation est une progression régression et non une imposition destruction. Elle procure une endurance et une force intérieure, une philosophie de vie. ", "Pour comprendre la psychologie du cheval, il est nécessaire d'intégrer ce rapport à la survie. Reprit-il, très exalté : Mar-cher droit ! Tout ralentissement non sollicité doit être l'objet d'un rappel immédiat, non de la jambe, mais de la cravache. Lorsque nous rentrons la nuit dans une pièce noire, notre main appuie sur le commutateur, et nous SAVONS que la lumière va s'allumer. ", "La trajectoire de votre cheval est dans la paume de votre main.". C'est en effet ce début qui va mettre en place chez le jeune cheval ses impressions initiales, agréables ou désagréables, qu'il gardera toute sa vie et qui détermineront, ou non, son obligatoire adhésion au travail ; car dresser un cheval pourrait aussi se définir comme la démarche amenant un cheval à aimer le travail. Son dos est le creux de moi même. ", "Nous devons apprendre à séparer clairement les informations du bavardage. […] C'est en faisant porter à la main son bout de devant abandonné sur elle que le cheval exerce cette pesée. "Dans la pratique des flexions, il est absolument indispensable pour obtenir la décontraction du cheval que le cavalier soit lui-même complètement décontracté dans toutes les parties de son corps. Si, toutefois, vous étiez tenté de l'utiliser, retenez deux règles fondamentales : Ne vous penchez jamais. […], Et les chevaux les plus difficiles aux hommes les plus calmes et les plus instruits.". ", "On appelle "concentré" un aliment dont la valeur énergétique est apportée sous un faible volume. ", "Donnons le fond, la forme deviendra pure. ", "Poser des "vraies" questions, c'est aider l'élève dans la compréhension de sa propre action, de son propre apprentissage. Je parle de ce que vous amenez dans la selle au niveau émotionnel tout autant que sportif. 2018 - Découvrez le tableau "deco cheval" de marie ferrari sur Pinterest. Les observateurs estimèrent que le match était donc presque nul. C'est exactement ce que font les chevaux. Nécessaire à toute acquisition, la répétition amène souvent le cheval à répondre par anticipation, durant la séquence préparatoire. Ils essaient de montrer qu'ils ont du pouvoir en vous tirant vers le bas, à leur niveau. ", "La technique de dressage classique insiste sur la nécessité de laisser les muscles contractés de l'encolure et du dos s'étirer périodiquement. C'est pourquoi il n'est pas conseillé d'apprendre au cheval un mouvement élaboré avant que son apprentissage de base ne soit bien établi. J'aime les gens de chevaux parce qu'ils ne parlent jamais pour ne rien dire, parce qu'ils n'ont de manières et de fierté qu'en selle, parce que aucune vanité temporelle ne les détourne de leur travail, parce qu'ils détestent l'épate, parce qu'ils ne pactisent pas avec ce que l'époque produit de plus méprisable, parce que nul ne saurait les duper, surtout avec de grands mots et de belles phrases, parce qu'ils sont durs au-dehors et tendres à l'intérieur, parce que beaucoup de leurs rêves sont irréalisables, parce qu'ils ne cherchent guère à séduire, trop occupés qu'ils sont à se supporter et parce qu'ils demeurent, avec les religieux et les poètes, les derniers inatteignables.". La passion est mal vécue et le scénario pessimiste débute. Enfin, nous les croyons incapables d'éprouver des sentiments ou des émotions parce que nous sommes incapables de penser comme ils le font et d'avoir des rapports avec eux en respectant leur culture. ", "La connaissance du naturel d'un cheval est un des premiers fondements de l'art de monter, et tout homme de cheval doit en faire sa principale étude. L'équilibre horizontal est la condition minimum nécessaire à un piaffer correct. Elles pourraient être flottantes sans que cela fasse changer quoi que ce soit à l'allure et l'équilibrage du cheval. ", "J'ai puisé cette métaphore de la gourde dans une histoire de juge Dee à propos d'un samouraï aveugle du XIVè siècle, jamais vaincu car il "savait vider sa tête comme une gourde qu'on aurait vidé de son eau", ce qui, selon l'histoire, lui permettait de voir bien plus clair que ne l'auraient pu ses yeux. ", "L'équilibre doit s'obtenir sans altérer le mouvement en avant, le mouvement en avant tout en s'opérant ne doit porter aucune atteinte à l'équilibre. Le travail sur les courbes à pour but de satisfaire à ces exigences. Pour ma part, j'estime que ce n'est pas rendre service au cavalier, inhibé et anxieux à l'idée de s'aventurer trop loin dans une contrée ou l'autre. On les fera donc exécuter par le "maître d'école" en les lui demandant.". ", "La confiance réelle ne peut être établie solidement que sur des bases de respect, à savoir que votre cheval doit vous respecter en tant que chef de harde, exactement de la même manière qu'il le ferait dans la nature vis-à-vis d'un cheval dominant. ", "Les chevaux nous enseignent que l'obscur est clair et que le clair est obscur. Votre cheval a réellement peur alors ne le blâmer pas pour ça ! "L'effort de croisement des membres sur les pas de côté ne peut être entièrement exploité qu'à l'allure du pas, parce que les temps de suspension du trot permettent au cheval d'y échapper en partie. ", "La passion équestre est cette impulsion spirituelle sans laquelle on ne franchira aucune des passes parfois désespérantes de difficultés, qui attendent l'écuyer toute son existence. Quand l'antérieur droit s'élève, le cavalier porte le poids de l'avant-main sur l'épaule droite de manière à hâter l'atterrissage de ce membre, en limitant l'étendue de sa progression. Qu'il oublie ses prétentions ! ", "Donc, fixez-vous des objectifs, veilliez à acquérir la connaissance et la technique nécessaires, établissez un plan, conduisez soigneusement vos préparatifs et assurez-vous de prendre la bonne attitude. L'amazone est aussi une forme d'équitation qui incite à analyser sa pratique équestre. En fait quand on fait de la désensibilisation avec un cheval, on ne cherche pas tant à ce que le cheval n'ait plus peur d'un objet particulier, on cherche à ce que le cheval fasse confiance à l'homme et qu'il comprenne que quand le cavalier l'expose à une chose potentiellement flippante, en fait, ce n'est pas dangereux pour lui. Le travail devrait donc s'effectuer avant le repas de concentrés. ", "Le dressage est à la fois question de logique et de ressenti, mobilisant le cerveau gauche et cerveau droit, et si l'on peut affiner la compréhension du cheval grâce à eux, on peut aussi s'en servir pour mieux se comprendre soi-même. Or nous constatons que si elle est ployée latéralement de façon importante (entre 60 et 90°) et que le cheval remet du poids sur son épaule extérieure afin d'équilibrer le poids déplacé par le ploiement de l'encolure, il est alors mécaniquement obligé d'avancer son postérieur interne, il ne peut le faire que grâce à un léger abaissement de la hanche correspondante.". Je pense qu'une personne fonctionne en grande partie de la même manière. "Redressement par la rêne d'appui : le cheval creux à droite apprend d', abord à refouler la masse vers l'épaule droite sous l'action d'une rêne d'appui gauche pour tourner vers la droite dans le contre-pli. La colère est une décharge émotionnelle forte. Ce n'est que beaucoup plus tard, probablement au XVIe siècle, que les premiers modèles de selles à "corne" et à étrier, ancêtres de nos selles actuelles, firent leur apparition mais celles-ci ne possédaient pas encore la fourche inférieure qui, nous le verrons, assure la solidité de l'amazone. […] Cette vision est parfaitement logique lorsqu'il s'agit de pièces mécaniques, mais la manipulation d'un être vivant, souffrant et – on l'admettra bien plus tard – pensant, va provoquer avant ou pendant les effets recherchés, des réactions de protection et d'échappement. Pour lui, il n'existe pas de grand ou de petit prédateur, il n'existe que des prédateurs qui peuvent le tuer et le dévorer à tout instant !". Récompenser tout autant ce résultat qu'une réponse parfaite. ", "Les responsables du Bureau de Land Management pendant l'administration Reagan ont vite appris que les familles de chevaux sauvages parcourant leurs pistes n'aimaient pas quitter leurs propres pâtures. ", "Si le cavalier sait comment ployer amplement l'encolure, il donne au cheval des assouplissements latéraux qui déterminent rapidement son extension, sans force parce que naturellement.". Au point de tangence des deux cercles, le cavalier inverse son assiette et la position de ses jambes, en accord avec le nouveau galop. Dès cette immobilité obtenue, cessez toute pression et attendez. Même s'ils ont appris que l'humain pouvait être sympathique, apporter des pommes ou faire des caresses, des millions d'années pèsent sur eux et leur souffle : "Méfie-toi !" Les trajets courbes d'une seule piste, à petit rayon, augmentent l'aptitude de la mâchoire à se mobiliser, et cette aptitude devient une tendance dès que le cheval se déplace latéralement, dans la marche de deux pistes.